carassin argenté

Carassius gibelio (Bloch, 1782)

Famille

Mensurations

Taille : 30 à 45 cm
Poids : 1 kg
Longevité : 7 à 15 ans

Reproduction

Priode reproduction : mai - juin
Nombre d'ovocytes : 30 000 à 80 000 œufs par kilo

Régime alimentaire

Omnivore

Migration

Limitée

Contexte : "cyprinicole"


Caracteristiques morphologiques

Le carassin argenté, appelé aussi carpe prussienne ou carpe de Prusse, est une espèce de poissons appartenant à la famille des cyprinidés. Il est proche de deux autres espèces du genre carassius avec lesquels il est souvent confondu (carrassin doré et carassin commun). Le carassin argenté a une grosse tête, une bouche terminale sans barbillon, une longue nageoire dorsale convexe armée d’un rayon dur et denté.

Habitat

Le Carassin argenté vit majoritairement dans les eaux calmes des grands plans d'eau. On peut le rencontrer également dans les rivières de plaines encombrées de plantes aquatiques. Cette espèce peut proliférer rapidement.

Activite et alimentation

Cette espèce se nourrit essentiellement de plancton, d’invertébrés benthiques, de matière organique végétale et de détritus.

Reproduction

L’espèce se reproduit lorsque la température de l’eau dépasse les 16-18°C, et la reproduction peut durer 4 mois. Les femelles pondent entre 50 000 et 180 000 œufs de 1,2 à 1,4 mm par kg. Sa croissance est très variable (40-130 mm par an).

Place peuplement

Cette espèce peut proliférer rapidement ce qui fait qu’elle peut devenir envahissante sur certains plans d’eau.

Répartition

En France, son aire de distribution est largement sous-évaluée tant elle a été confondue avec le poisson-rouge et le carassin commun, mais il s’agit très certainement de l’espèce la plus répandue.


Intérêt halieutique

Cette espèce est utilisée comme vif pour sa robustesse.

Menaces

Pas de menace particulière.

Saviez-vous ?

La reproduction se fait essentiellement par gyrogénèse, mais quelques individus peuvent également se reproduire de façon sexuée.

Statuts réglementaires

Liste rouge des poissons d'eau douce de France métropolitaine (2009) (listé Carassius gibelio), Non applicable.

Attribution des images: Akos Harka.