black bass

Micropterus salmoides (Lacépède, 1802)

Famille

Mensurations

Taille : 20 - 58 cm
Poids : 150 g - 3,6 kg
Longevité : 6 - 15 ans

Reproduction

Maturite sexuelle : 2 - 3 ans
Priode reproduction : avril - juillet
Nombre d'ovocytes : 4 000 - 10 000/kg

Régime alimentaire

Alevins : zooplanctophage, Adultes : omnivore

Migration

Limitée

Contexte : "cyprinicole"


Caracteristiques morphologiques

Le black-bass possède un corps trapu, allongé et modérément comprimé latéralement. Tête forte. Œil grand. Bouche large et oblique, avec des mâchoires munies de dents peu développées. La mâchoire inférieure, plus longue que la supérieure est proéminente. Le corps et les joues du poisson sont recouverts d’écailles à bord épineux. La nageoire dorsale est échancrée et présente un aspect épineux sur la partie antérieure. Dos vert bronze foncé, flancs vert olive avec succession de larges taches à contours irréguliers depuis l’avant de l’œil jusqu’à la naissance de la queue, ventre jaune verdâtre. Les nageoires sont gris verdâtre et l’iris de couleur jaune orangé. Ces couleurs lui permettent de se confondre dans la végétation aquatique.

Habitat

Le black-bass supporte bien les écarts de température dans les régions tempérées chaudes (de 5-6 °C jusqu’à 28-32 °C). Toutefois, il a une préférence pour les eaux à 27 °C, d’où son affection pour les rejets thermiques. Il tolère les eaux saumâtres et fréquente les eaux calmes et tempérées de la partie inférieure des cours d’eau (« zone à brèmes »). Il est également bien établi dans certains lacs, étangs, canaux, réservoirs et ballastières de plaine, riches en végétation.

Activite et alimentation

L’activité est dépendante de la température de l’eau. Diurne pendant le printemps et l’automne, elle tend à devenir nocturne pendant les mois les plus chauds de l’été lorsque le poisson se rapproche des zones peu profondes. C’est un carnassier opportuniste, non strictement ichtyophage (les poissons peuvent ne représenter que 20 à 50 % de son régime alimentaire) qui chasse à l’affût de jour. Il consomme divers types de proies : insectes, mollusques, vers, crustacés, amphibiens et leurs larves. Il peut se montrer très vorace, manifestant parfois un comportement cannibale.

Reproduction

Le black-bass est un poisson nidificateur car le mâle construit plusieurs nids de 30 à 50 cm de diamètre et d’environ 30 cm de profondeur dans lesquels la femelle dépose ses œufs, en pontes fractionnées, à raison de 5 000 à 40 000 oeufs par nid, dans un intervalle de temps court. Le mâle ventile les œufs et assure une protection active voire agressive du nid pendant 2–3 semaines, ce qui le rend fragile, durant cette période, à la prédation des hérons… et des pêcheurs.

Place peuplement

Impact écologique non connu en France, mais l’espèce entre en compétition, principalement, avec le brochet et la perche. Il exerce une prédation sur la perche soleil, les juvéniles de poissons-chats et les amphibiens dont il peut réduire les effectifs.

Répartition

Distribution morcelée, essentiellement méridionale. Cette espèce fait l’objet de nombreux repeuplements, cependant son abondance reste limitée. L’évolution climatique actuelle pourrait favoriser l’extension de son aire de répartition. Sur le bassin ArtoisPicardie sa présence en eaux closes est certaine mais la distribution reste méconnue.


Intérêt halieutique

Espèce prisée des pêcheurs sportifs, susceptible de valoriser le potentiel piscicole des départements non-trutticoles (tourisme – pêche).

Menaces

Aucune menace ne semble actuellement peser sur le black-bass.

Saviez-vous ?

Le black-bass est originaire d’Amérique du Nord. Il est devenu, avec la carpe, l’un des poissons les plus répandus dans le monde à la suite d’introductions volontaires réalisées fin XIXe - début XXe siècle en Europe.

Statuts réglementaires

Espèce ne nécessitant aucune mesure de protection ou de conservation.

Attribution des images: FNPF – Laurent Madelon.